Les quatres piliers de l’apprentissage

Les neurosciences cognitives viennent au secours des enseignants et ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage :

1. L’attention

Nous avons à canaliser et à captiver l’attention des élèves mais développer leur concentration permet d’augmenter leur résistance aux distractions et conflits internes.

Les outils : exercices de concentration (méthode 3C par exemple), la méditation

2. L’engagement actif

On mémorise mieux en étant actif : l’alternance apprentissage et test sur ses connaissances est importante pour la mémorisation.

3. Le retour d’information

L’erreur fait partie de l’apprentissage. Plus le retour d’information sur l’erreur est proche dans le temps, plus la correction sera efficace à condition qu’elle ne génère pas du stress.

4. La consolidation

Cette consolidation passe par l’automatisation des connaissances et procédures et donc par la répétition et l’entraînement:

    • pour mémoriser une information, notre cerveau a besoin de trois passages au minimum,
    • pour intégrer une nouvelle habitude, il a besoin de 21 jours.

Article complet à l’adresse : http://apprendreaeduquer.fr/les-4-piliers-lapprentissage-dapres-les-neurosciences/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s